logo

ALEX MLYNARCIK

Alex Mlynárčik (né en 1934, à Zilina, Tchécoslovaquie) est l'un des rares artistes slovaques a avoir eu un impact sur l'art occidental. Sa rencontre avec le théoricien d'art français Pierre Restany, fondateur du "Nouveau Réalisme" en 1960, a été un tournant important dans la vie de Mlynárčik.

Des artistes, tel que Yves Klein, Arman, Nike de Saint Phalle et Gérard Deschamps affirment se regrouper sur la base de la prise de conscience de leur « singularité collective ». Dans la diversité de leur langage plastique, ils perçoivent tous un point commun à leur travail, à savoir l’appropriation directe du réel, laquelle équivaut, pour reprendre les termes de Pierre Restany, en un « recyclage poétique du réel urbain, industriel, publicitaire  » (60/90. Trente ans de Nouveau Réalisme, édition La Différence, 1990, p. 76).

Alex Mlynárčik devient un protagoniste de la «tendance slovaque» du Nouveau Réalisme qui adopte deux idées fondamentales : l'appropriation de la réalité et la réaction du public. Dès les années 1960, il participe aux plus prestigieuses enquêtes sur l'art contemporain, notamment à Paris. Entre 1967 et 1972, il organise une série de grands projets, en Slovaquie mais aussi à Paris. Alex Mlynárčik acquis une notoriété artistique internationale.

La galerie Lara Vincy présente une série de photos d’Alex Mlynarcik et Richard Köhler dans le cadre de l’exposition « Tentation ». Le leader slovaque de l’art performance s’est exprimé à plusieurs reprises au cours de l’histoire de la galerie.

A partir de 1970, Liliane Vincy, fille de Lara Vincy, reprend la direction de la galerie avec de nouvelles voix. De grandes manifestations sont organisées avec Pierre Restany et Alex Mlynarcik : l’ « Inter Etrennes » en 1972, « Argillia » en 1977 et « Le temps de l’Ailleurs » en 1994. Une importante exposition de Mail Art Fair, « International Mail Fair », a également lieu en 1979 en collaboration avec Julien Blaine et Pierre Restany rassemblant plus de 400 envois du monde entier. En 1993 et 1994, la galerie présente, avec Michel Giroud, une suite d’expositions visuelles et sonores intitulées « Le Salon de Musique ».

En l’an 2000, Youri, le fils de Liliane Vincy, intègre à son tour la galerie et développe depuis le secteur communication.

« Alex Mlynarcik tient une place particulière dans l’histoire de ma galerie. Cette aventure a débuté un jour mémorable de 1964 où, par un de ces hasards qui semble programmé, il rencontre pour la première fois Pierre Restany, sur ces lieux même où tant d’évènements vont suivre : l’Inter • Etrennes en 1972 et le jeu, Argilia en 1977 et l’imaginaire et le rêve.

Alex, avec la générosité qui le caractérise, a lancé tant d’idées, tant de propositions qui ont toujours trouvé un écho enthousiaste aussi bien chez les artistes que chez les spectateurs. Il a ainsi créé, à travers les années, un vaste réseau de complicités, d’amitiés et d’échanges, qui trouvera un point culminant avec la grande exposition que nous préparons – Pierre, Alex et moi pour le mois de novembre : “Le temps de l’ailleurs”, une réflexion sur le temps et son sens.

C’est avec joie et émotion que j’apporte ce témoignage et redis mon admiration pour cette ouverture généreuse et idéaliste sur le monde que nous apporte Alex Mlynarcik, et à laquelle nous ne pouvons qu’adhérer… »

LILIANE VINCY, Paris, 1994
Directrice de la galerie Lara Vincy