Logo Art Interview

Klaus Pinter

Interview de Giovanni Lista par Antonio Furone sur l’œuvre de l’artiste Klaus Pinter

A. F. : Beaucoup d’artistes font aujourd’hui des œuvres que l’on dit in situ. Il s’agit d’une formule qui est parfois énoncée par l’artiste lui-même, ou attribuée a posteriori par les critiques d’art. Que peux-tu nous dire à ce sujet ?

Giovanni Lista : En fait, la formule in situ est notamment utilisée en France. En Italie, par exemple, on préfère parler de site-specific art et donc d’une œuvre site-specific. Dans les deux cas, je veux dire au-delà de la différence de ces deux formules, qui sont d’origine latine même si certains les prononcent comme si elles étaient d’origine anglaise, il s’agit toujours d’une œuvre d’art qui a été conçue en étroite relation avec un lieu, avec un espace précis, c’est-à-dire à partir des caractéristiques de forme, de volume ou de couleur d’un lieu, muséal ou autre. Ce sont ces caractéristiques du lieu qui sollicitent l’intervention de l’artiste, déterminant ses choix propres. Par conséquent, l’œuvre ne peut plus être déplacée, ce qui changerait sa signification. Il est évident que certaines formes d’art contemporain, comme l’installation, ne sont concevables que par rapport à un lieu et à ses propriétés concrètes.

Lire la suite…


Découvrez aussi...

Damien Delille

Historien de l’art et de la mode

Philippe Cognée

Peintre

Jacques Villeglé

Plasticien

Les derniers événements à ne pas manquer

Art Revolution Taipei

Taiwan

Urban Art Fair

Paris

59e Biennale d’Art de Venise 2022

Venise